Apprendre et progresser: les 4 étapes clés selon Maslow

Déc 7, 2017 | 0 commentaires

Les quatre phases de Maslow sont capitales à comprendre pour intégrer totalement de nouveaux apprentissages. Cela permet d’apprendre et progresser plus vite que les autres. Malheureusement le process est très souvent interrompu dans l’une des trois premières étapes. Les compétences recherchées ne sont alors pas totalement intégrées. C’est humain! Mais, est-ce vraiment humain de penser et d’agir comme un «champion»?

Un grand pourcentage de personnes reste bloqué dans la première phase (inconsciemment incompétent) tant il est difficile de se remettre en question. Elles continuent donc (parfois toute une vie) à fonctionner de la même façon. Si cela apporte des résultats, très bien! Mais quand la performance n’est pas ou plus au rendez-vous il faut impérativement se poser des questions sur nos fonctionnements.
Tous les grands champions évoluent en permanence. Pour cela, ils font preuve d’une grande humilité et de remise en question. Si vous arrivez à cela, vous commencez à apprendre et progresser.

Seulement voilà, il est encore plus compliqué de se retrouver dans une zone d’inconfort et de réaliser que l’on ne sait pas ou que l’on fait des erreurs. Le travail sur l’acceptation des erreurs est ici indispensable. À nouveau, beaucoup de gens quittent le processus à ce stade. Être à l’aise avec ses fragilités et ses échecs est bien souvent très difficile sans un travail sur soi.

De plus, pour passer de la deuxième à la troisième phase (consciemment incompétent > consciemment compétent), il faut être capable de demander de l’aide, d’accepter que pour le moment on n’a pas la clé. Bien souvent pour trouver une nouvelle compétence, il faut soit une énorme dose de créativité ou d’intuition soit se tourner vers quelqu’un qui pourra nous aider. Combien sont ceux qui font cette démarche?

Enfin, pour passer de la troisième phase à la quatrième (consciemment compétent > inconsciemment compétent), celle des champions, il faut accepter de travailler et répéter encore et encore jusqu’au moment où le nouveau comportement devient automatique. Une étude a montré que pour automatiser un comportement, il faut le répéter tous les jours pendant 21 jours. Alors imaginez, si vous travaillez un nouveau geste technique et que vous avez que deux entrainements par semaine.. Faites le calcul!

Malheureusement, nous voyons très souvent des sportifs qui passent les deux premières étapes et apprennent un nouveau comportement, mais après avoir réussi à le réaliser durant quelques entrainements, sont persuadés qu’ils le maitrisent et arrêtent d’y penser. Quelques semaines plus tard, ils ont repris leurs anciennes habitudes..

Ce processus est long et difficile mais il y a quand même deux très bonnes nouvelles:

  • Une fois arrivé dans la phase « inconsciemment compétent », vous n’en sortirez plus jamais. Vous pouvez poser vos clés de voiture et ne pas conduire pendant vingt ans, vous saurez toujours conduire de la même façon (sauf si désormais elles volent)
  • Enfin, plus vous traversez ce processus (prise de conscience, questionnement/aide, travail/répétition, automatisation réelle), plus cela se fait facilement et rapidement. Vous allez alors apprendre et progresser de plus en plus efficacement et dans n’importe quel domaine.

À vous de choisir!

Contactez-nous

5 + 3 =

Nos articles…

Share This