Avec Thierry Ascione, Pier Gauthier et Ludovic Lacay, Team Vitality crée un département performance pour aider son équipe CS:GO à atteindre son objectif : devenir la meilleure équipe du monde.

L’année 2020 vient tout juste de débuter, mais la structure française voit les choses en grand pour cette nouvelle saison de compétition et a mis la barre très haute en termes d’objectifs. Pour les réaliser et avoir une vision sur le long terme, la Team Vitality a récemment annoncé la création d’un département de la performance afin de mettre en place de nouveaux standards du côté de l’encadrement et de l’entraînement des athlètes esport. Thierry Ascione, ancien joueur professionnel de tennis de 2000 à 2010 et ancien entraîneur d’Elina Svitolina et Jo-Wilfried Tsonga, prend la tête de ce département en tant que directeur de la performance ; il a déjà travaillé avec l’équipe CS:GO de Vitality par le passé, juste avant le tournoi de l’EPICENTER 2019, une compétition que l’équipe a d’ailleurs remportée.

La création de ce nouveau département s’accompagne du recrutement de deux nouveaux membres, deux personnalités issues du monde du sport et de la compétition ; pour aider Thierry Ascione dans ses nouvelles fonctions, Team Vitality a fait appel à Pier Gauthier, ancien joueur et coach professionnel de tennis ayant travaillé sur la préparation mentale depuis 20 ans, ainsi qu’à Ludovic Lacay, ancien joueur de poker professionnel français. Dans un premier temps, ce trio aura notamment pour mission de développer les méthodes, les tactiques de préparation et l’entraînement de l’équipe CS:GO. Ces nouvelles méthodes de travail seront associées à des bootcamps (semaines d’entraînement intensif en équipe) au sein du Stade de France, où Team Vitality possède un centre d’entraînement de pointe unique en son genre. Une fois que tout sera en place, ces nouvelles méthodes de travail pourraient éventuellement être étendues aux autres équipes faisant partie de Team Vitality, comme League of Legends, Rainbow 6 et Rocket League, comme nous l’explique Ludovic Lacay, a qui nous avons la chance de poser quelques questions : 

Retrouvez la suite de l’article en cliquant sur le lien

 

Share This